Villalobar by Codic : un projet cousu main à la hauteur du lieu
Publié le : 27/08/2020

Début mars, Codic dévoile son projet Villalobar au cours d’une visite de presse.  L’enquête publique démarre.  Quelques jours plus tard, le confinement s’abat sur Bruxelles.  Toutes les procédures administratives et urbanistiques sont gelées jusqu’à nouvel ordre et Villalobar n’échappe pas à la règle.

Nous voici aujourd’hui à quelques jours du mois de septembre. Le projet Villalobar est réintroduit en enquête publique.  Celle-ci a démarré ce lundi 24 août et se clôture le mercredi 23 septembre.  La date de la commission de concertation est déjà connue : le jeudi 1er octobre.

D’ici là, riverains et candidats pourront s’intéresser de très près au projet et formuler toutes leurs observations et remarques.  Une belle occasion pour rouvrir le dialogue comme Codic l’apprécie.  Raison pour laquelle www.villalobarbycodic.be est sur la toile.  

Le site web expose, visuels à l’appui, la situation telle qu’elle se présente aujourd’hui. Il revient sur la genèse de la propriété et ses multiples transformations au fil des années ainsi que les aménagements à venir.

Rappelons brièvement que le site de « Villalobar », installé à l’angle des avenues de Tervueren (n° 361-363) et du Marquis de Villalobar, à proximité du parc de la Woluwe et des étangs Mellaerts, avait comme pièce maîtresse une villa de style cottage construite en 1936 par l’architecte Jean Hendrickx. 

Depuis lors, une succession de transformations a été réalisée, dont la plus importante date de 1989 (les bureaux Etex), si bien que l’ensemble s’est largement éloigné de la conception architecturale d’origine.


Aujourd’hui, CODIC ambitionne d’offrir une nouvelle harmonie à ce lieu emblématique, en lui redonnant son affectation de départ : le logement.

De manière prospective, CODIC entend travailler sur deux axes majeurs :

1) Revaloriser la qualité architecturale de la partie cottage du bâti existant

2) Inclure deux nouvelles constructions dans un style tout à fait contemporain, aux lignes sobres et épurées

 

 

Voir la réalisation | Retour à la liste